La marge sur le coût variable

Toute entreprise qui souhaite en savoir plus sur son évolution doit impérativement calculer la marge sur le coût variable. Il s’agit d’une donnée indispensable dans la comptabilité générale et plus précisément dans celle analytique. Qu’est-ce que c’est concrètement ? Comment la calculer et quelles sont les raisons de le faire.

Marge sur coûts variables : définition

Avant de comprendre ce que représente la marge sur coûts variables, vous devez avoir connaissances de quelques fondamentaux. Vous devez alors savoir que le chiffre d’affaires réalisé par une entreprise sert à couvrir deux frais principaux. On distingue à cet effet les coûts variables et les coûts fixes. Les coûts variables ont un montant qui varie selon la taille et le type de l’entreprise. Les coûts fixes quant à eux demeurent constamment les mêmes. Lorsque ces frais sont retirés, ce qui reste du chiffre d’affaires est le bénéfice. La marge sur coûts variables peut alors se définir comme le surplus du chiffre d’affaires existant sur les charges variables. Cette marge doit à chaque fois aller dans un compte de résultat différentiel.

A découvrir également : Simone Garnier : biographie de l'animatrice de télévision

Calcul de la marge sur coûts variables : comment procéder ?

Pour calculer la marge sur coûts variables, il est nécessaire de distinguer les coûts des charges fixes de ceux des charges variables. Pour ce faire, une analyse doit être effectuée au niveau de chaque poste comptable. Retenez que ce n’est jamais un exercice facile mais cela est nécessaire lorsque la marge sur coûts variables doit être : calculée. Néanmoins, si l’entreprise a en plus de sa comptabilité générale une comptabilité analytique, le problème est vite résolu. Les charges pourront alors être affectées et le calcul de la marge sur coûts variables peut être effectué. Notez également qu’à partir de ses charges affectées, le taux de la marge sur coûts variables peut alors être déterminé.

Quelle est la signification de la marge sur coûts variables ?

Lorsque les résultats issus du calcul de la marge sur coûts variables apparaissent, trois déductions peuvent être : faites. Dans un premier cas, elle peut correspondre au total des coûts fixes. Cela voudra dire que l’entreprise a atteint son seuil de rentabilité. Les recettes sont suffisantes pour les charges fixes mais pas assez pour en tirer des bénéfices.

A lire aussi : Quelle est la taille de Brigitte Macron ?

Dans un second cas, la marge peut être supérieure aux charges fixes. Cela signifie que l’entreprise a dépassé son seuil de rentabilité.

Dans un autre cas, la marge peut être totalement inférieure au seuil de rentabilité. Les recettes ne parviennent pas à couvrir l’ensemble des charges. De ce fait, l’entreprise enregistre des pertes.

Quelles sont les raisons de calculer une marge sur coûts variables ?

Une multitude de raisons peut pousser une entreprise à calculer la marge sur coûts variables. En premier, la marge est un réel indicateur de rentabilité. En le calculant, l’entreprise s’assure de connaître son évolution en ce qui concerne son chiffre d’affaires. Elle sait alors qu’elle peut couvrir ses charges fixes et dégager un bénéfice valable.

Son calcul est aussi important puisqu’elle peut être : déterminée par produit, par activité ou encore par famille de produit. Ce faisant, l’entreprise peut décider de laisser certaines activités qui n’ont pas un bon rendement par exemple. Elle va aussi mesurer la performance ainsi que la rentabilité de chaque produit et de chaque activité en relevant ceux qui sont les plus bénéfiques. La marge sur coûts variables permet également l’évaluation de la contribution de chaque produit.

Par ailleurs, elle est indispensable pour calculer certains ratios financiers.  Par exemple, grâce à elle, le seuil de rentabilité est calculé. Il s’agit du rapport entre les charges fixes et le taux de marge sur coûts variables. Ces ce qui permet de déterminer le chiffre d’affaires à réaliser. La marge de sécurité est aussi un ratio qui est : défini par le calcul de la marge sur coûts variables. Cet indicateur est utile à l’entreprise d’autant plus qu’il lui permet d’avoir connaissance de son avance monétaire. Ce dernier doit lui permettre de financer des coûts fixes supplémentaires.

En somme, la marge sur coûts variables permet à l’entreprise d’évaluer son évolution peu importe sa taille. Elle peut être calculée selon le produit et l’activité de l’entreprise et procure plusieurs avantages à cette dernière.

à voir

Comment calculer le malus écologique ?

Le malus écologique est encore appelé malus CO2, malus auto ou écotaxe. Il s’agit d’un système de taxe supplémentaire que paient les acheteurs de véhicules ...