Salomé Lelouch : biographie du dramaturge, comédienne, metteuse en scène et productrice

Le monde de la comédie et de la dramaturgie française a connu de célèbres icônes. Parmi les personnalités ayant marqué le plus ce domaine se distingue une figure féminine : Salomé Lelouch. Cette dernière est une productrice d’assez grande renommée en France. Mieux encore, les scènes, pièces et films dans lesquels elle tourna, ont grandement contribué à forger sa réputation. Que peut-on retenir de la biographie de Salomé Lelouch ? Découvrez-le dans ce texte.

Que retenir de l’enfance et la formation de Salomé Lelouch ?

Salomé Lelouch est une jeune femme, dramaturge, metteuse en scène, comédienne et productrice française de Paris. Née d’Évelyne Bouix et Claude Lelouch, elle grandit auprès de Pierre Arditi, devenu compagnon d’Évelyne et qui l’éleva. À sa naissance, le 25 juin 1983, elle fit sa première apparition devant les caméras, seulement deux jours après. Ainsi démarre son enfance sur scène, dans le film Viva la vie, avec son père biologique. Les apparitions de Salomé dans les films de Claude poursuivent jusqu’en 1993 (à l’âge de 7 ans).

Lire également : Quel est le prix du gramme d'or 9 carats ?

Après ce chapitre de la comédienne avec son père, elle travailla avec Jean-Claude Sussfeld (1994) et d’autres metteurs en scène de la même trempe. Mais par la suite, le compagnon de sa mère la pousse à s’inscrire au théâtre de Bruyère. Ces cours animés par Francine Walter lui permettraient de mieux apprendre les rudiments du métier d’actrice, espérait Pierre Arditi. Ils représentaient aussi la meilleure option, pour que la jeune comédienne continue ses études jusqu’au baccalauréat. Cette décision de Pierre devrait permettre à la jeune Salomé de joindre l’école à la comédie.

Comment se présente la carrière professionnelle de la comédienne ?

L’entrée officielle de Salomé Lelouch dans le monde professionnel du théâtre s’est faite en 1999. Elle débuta avec un rôle dans la pièce « Les lunettes d’Elton John ». Salomé poursuit avec les scènes À chacun sa vérité en 2003 avec Gérard Desarthe et Niels Arestrup puis Un baiser un vrai en 2004 avec Michel Duchaussoy. Dès lors, la dramaturge mit fin au métier d’actrice pour se consacrer à l’écriture, la mise en scène et la production de théâtre. D’ailleurs, pour s’offrir plus de stabilité dans la dramaturgie, elle rachète Ciné 13, qui jadis appartenait à Claude Lelouch (son père). Elle rebaptise ce dernier « théâtre Lepic ». Juste après ce rachat, elle prit la direction de la boîte et mit sur pied sa nouvelle entreprise P’tite Peste Production.

A découvrir également : F18 : l'avion de Tom Cruise dans Top Gun Maverick

À partir du moment, la carrière de Salomé Lelouch transcende et est propulsée par de nombreux projets théâtraux. Exemple du Fantastic’Arts, le festival au cours duquel elle faisait partie du jury (2004). Aussi, peuvent être énumérés : la production de la pièce Le mariage de M. Weissmann au théâtre La Bruyère (2014), les chroniques dans l’émission Au Field de la nuit avec Michel Field (2012), la création de Matrioshka Productions par collaboration avec Ludivine de Chastenet et la diffusion des spectacles « Née sous Giscard » et « L’Esprit de contradiction » (2015). Les mises en scène ayant marqué le plus la carrière de Salomé ont été faites en 2017 et 2022. Politiquement correct au « théâtre de la Pépinière » et Fallait pas le dire : deux pièces qui ont décroché deux distinctions (Molière de la comédienne dans un second rôle et Molière de l’auteur).

Quelle est la filmographie de Salomé Lelouch ?

La dramaturge française Salomé Lelouch s’est construit un beau palmarès théâtral. Mieux encore, sa réputation s’étend aux écrans, car elle fut actrice pendant un bon moment. De 1999 à 2008, elle joua dans de nombreux films et téléfilms. Et de toutes les présentations cinématographiques au sein desquelles elle se retrouvait, la majorité était produite par son père.

Au nombre de ces films, se retrouve : Il y a des jours et des lunes (1990), La Belle Histoire (1992), Tout ça… pour ça (1993), Les Misérables (1995), Les Parisiens (2004), Le courage d’aimer (2006), etc. Comme téléfilms, peuvent être cités : Les Ritaliens (2000), L’Etrange Monsieur Joseph (2001), Une Ferrari pour deux (2002) et Drôle de Noël (2008). La seule série dans laquelle joua Salomé Lelouch est : Le Proc (2004).

Qui est le mari de Salomé Lelouch ?

Pour finir avec la biographie de la comédienne Salomé Lelouch, il urge de jeter une lumière sur sa vie privée, sentimentale et matrimoniale. Cela dit, la situation matrimoniale de la dramaturge reste encore un mystère pour beaucoup. Aucun mariage connu n’est déclaré, en son nom.

La seule chose connue sur elle à ce jour est que son compagnon est un acteur du nom d’Arthur Jugnot. Également, Salomé Lelouch est mère d’une fille du nom de Gabrielle. Elle révèle que le père de cette dernière est Julien, qui serait rédacteur pour le magazine Neon.

à voir

Quel mandataire auto Allemagne choisir ?

Désirez-vous acheter une voiture en Allemagne ? Solliciter les services d’un mandataire présente de nombreux avantages. Mais quel mandataire choisir ? C’est bien la question que se ...