Logo Gendarmerie : histoire de la marque et origine du symbole

gendarmerie

La Gendarmerie est une partie des forces du ministère de l’Intérieur. Elle est également une unité du convoi et de la police militaire de la subordination double de la République française. Créée le 16 février 1791, elle constitue un élément important du système judiciaire de la France. Le choix de son logo et des couleurs s’est fait dans un but précis. Pour connaître l’histoire et la signification de cet emblème, voici les détails.

L’histoire et la signification du logo de la gendarmerie

Le logo de la Gendarmerie nationale connaît des changements depuis sa création en 1791. Chaque apport a sa signification.

Avant 2015

L’emblème de la gendarmerie nationale française est resté longtemps sans subir des modifications avant 2015. Deux raisons expliquent cette situation. D’abord, cette partie des forces armées et du Ministère de la Défense souhaite conserver son statut essentiel et permanent au sein de la force administrative. Ensuite, elle veut maintenir l’aspect unique, traditionnel et national de l’emblème.

Avant les changements de 2015, vous pouvez observer la présence des couleurs comme :

  • le bleu ;
  • le blanc ;
  • le rouge ;
  • le jaune.

Vous verrez aussi un logo en forme de grenade ou de bombe enflammée. Cela signifie en réalité l’homogénéité et le caractère unique de la Gendarmerie dans l’armée. Notez que ce symbole ne fait pas partie du patrimoine de la maréchaussée. Il fut d’abord attribué aux grenadiers gendarmes qui ont pour mission de protéger la représentation nationale.

Après 2015

En 2015, des changements sont effectués. Vous avez le symbole d’une institution moderne et en mouvement. Sur le logo, une signature y figure. Il s’agit de l’inscription « la force humaine». Cela désigne l’importance de communiquer avec la nation.

Sur l’emblème, un autre symbole remplace la grenade. Cela crée plusieurs interprétations. Pour certains, cela renvoie à un « croc de boucher ». Pour d’autres, c’est une manière de promouvoir les cornes de rhinocéros pour augmenter la virilité des forces de l’ordre.

Ensuite, les trois couleurs disparaissent. Désormais, l’écriture bleue est sur un fond blanc avec l’inscription « Une force humaine » en noir.

En 2019

Le 11 février 2019, une nouvelle modification est apportée au logo de la gendarmerie. La représentation nationale ajoute la couleur rouge pour faire référence au drapeau français. Le but est de rassurer la population. Les hommes et femmes qui composent cette unité sont là pour la protection des Français.

Les missions de la gendarmerie

La gendarmerie travaille tous les jours et 24 h/24. Elle intervient dans les situations de crises soudaines et s’adapte à tous les évènements qui se présentent à elle. Cette force remplit deux missions. La première est la sécurité publique et la seconde est la police judiciaire.

Notez que la mission de sécurité publique comporte deux autres branches. Elle s’occupe des problèmes d’ordre public et des situations de sécurité publique générale. La gendarmerie effectue des missions de police judiciaire. Elle est à la quête des infractions à la loi pénale. Elle fait le constat et collecte les preuves et les indices dans le but d’arrêter les criminels.

Ces opérations se font sur la supervision du procureur, surtout lorsqu’elles se déroulent sur un territoire étranger. La gendarmerie peut également intervenir dans une fraction pénale commise par un militaire ou un membre de leur famille. Leur mission va aussi dans la lutte contre le terrorisme. L’opération s’exécute avec l’accompagnement du Bureau de la Lutte Anti-Terroriste.

Quelques métiers importants de la gendarmerie

gendarmerie

Au sein de la gendarmerie, plusieurs autres métiers existent. Vous avez par exemple le cavalier ou la cavalière de la Garde républicaine qui s’occupe de la protection des plus grandes autorités nationales. Il ou elle apparait au cours des cérémonies officielles. Le fantassin veille au respect du protocole militaire de l’État pendant les services de sécurité et d’honneur des autorités.

Il reste aussi aux palais nationaux et assure la protection du public en collaboration avec une unité de gendarmerie. Vous avez également le Groupement d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) qui gère les crises. Ils sont spécialisés dans la lutte contre le grand banditisme, le terrorisme et dans la sauvegarde des intérêts vitaux du pays.

à voir

Quel salaire pour garder le RSA ?

Quel salaire pour garder le RSA ?

Dans un État providence, les aides sociales sont l’une des valeurs de ce type de gouvernance. Distribués à l’ensemble des personnes dans le besoin où ...