Se reconnecter avec son ado quand il se rebelle

Le passage à l’adolescence est une phase très importante pour les enfants. Ils se construisent, s’affirment et cherchent à franchir des limites. Les géniteurs prennent alors conscience et se rendent compte que leurs bébés ne sont plus des enfants. Ils doivent alors développer des compétences pour se reconnecter avec l’ado. Ces conseils peuvent vous être utiles.

Choisir de bonnes espèces pour la communication avec l’ado

Beaucoup de parents ont du mal à discuter avec leurs enfants pendant les périodes de crise. Ils se sentent désarmés et ne veulent pas aborder le sujet avec l’ado. Il est vrai qu’il ne faut pas réagir systématiquement face aux chocs. L’enfant peut mal vous répondre.

A lire également : Crise d'adolescence : conseils pour bien gérer

Laissez un peu de temps à l’enfant pour se débarrasser des énergies négatives. Trouvez ensuite le bon moment et un cadre idéal pour discuter avec lui. Si vous faites ainsi en tant que parents, la probabilité pour que vous parvenez à un champ d’entente avec le petit est très forte. Cette communication vous permettra de mieux vous entendre avec l’ado.

A lire également : Stress et grossesse : quels sont les risques ?

Soutenir son enfant

L’enfant posera certainement des actes étranges lorsque vous serez en situation de conflit. Cela peut paraître bien surprenant. Mais ce n’est pas un problème, c’est plutôt une preuve de maturité.

Si l’enfant fait des efforts pour discuter de ses projets avec vous, il faudra vous montrer intéressé et le soutenir. Ne refoulez pas ses propositions de façon systématique. Le changement peut prendre du temps. Mais avec le temps, vous allez tisser de très bonnes relations de communication avec l’ado.

Communiquer au quotidien avec le petit

Ne laissez pas le temps à l’enfant qui se rebelle de se sentir seul et abandonné. Vous devrez être présent et disponible à tout moment pour l’écouter. Faites cet exercice même s’il ne vous reçoit pas avec un avis favorable. Essayez d’écouter sa position avec ses rations avant de chercher à prodiguer des conseils.

Ne bafouez pas l’intimité de l’ado. Les enfants aiment rester enfermés dans leurs chambres pendant cette période de leur vie. Ne faites pas d’erreur d’entrer sans toquer. Si vous remarquez qu’il est plus collé à son téléphone plutôt que vous parlez, essayez d’être doux avec lui. Posez-lui question « comment s’est passé ta journée avec tes camarades ? ».

Posez des questions qui peuvent intéresser votre enfant. Ne restez pas trop collant. S’il a l’air déprimé et qu’il ne veut pas discuter avec vous, il faut l’inviter à une balade dans le jardin.

Observez tous ces conseils et vous allez tisser de très bonnes relations avec votre ado.

à voir