Frais réel ticket restaurant : comment déclarer ses tickets restaurant aux impôts ?

Les tickets restaurants existent depuis les années 50. À cette époque, la pression syndicale contraint les gouvernements à offrir une assistance pour le petit déjeuner des salariés. Ces tickets sont donc créés à l’intention des fonctionnaires. En effet, ceux ne disposant pas d’une cantine interne à leurs services peuvent alors se tourner vers un professionnel de restauration. Comment déclarer ses tickets restaurants aux impôts ? Cet article vous en parle.

Que sait-on des tickets restaurant ?

Le ticket restaurant ou titre restaurant est un privilège qui accordé aux salariés leur permet de se restaurer hors de leur domicile. En termes plus simples, ce ticket permet aux employés de ne pas rentrer chez eux pour la pause repas. La restauration est alors prise en charge par des professionnels. Vous devez néanmoins savoir que le ticket restaurant est une charge partagée entre employeur et salarié. En effet, l’employeur se voit attribué une marge de participation. La somme restante est cédée au salarié. Sachez que le titre restaurant est loin d’être accepté par tous les services de restauration.

Une gamme d’entreprises sont déléguées pour assurer les exigences de ces tickets. Parmi cette variété d’entreprise, vous pouvez trouver par exemple des professionnels de type rapide et traditionnel ou même des commerçants de boucherie. Les titres restaurants peuvent se retrouver sous la forme de simple papier, de cartes puce ou encore d’applications mobiles. La durée de validité de ces tickets est généralement d’une année civile. Ainsi, en déclarant vos tickets aux impôts, mettez l’accent sur le fait qu’il s’agit de dépenses à portée salariale. Démontrez qu’ils sont essentiels à votre profession. Des preuves sont alors nécessaires pour le faire.

Comment faire pour déclarer ses tickets restaurants aux impôts ?

Les frais de repas sont habituellement des dépenses personnelles. Cependant, les tickets restaurants attribués aux fonctionnaires doivent être inclus dans la déclaration d’impôts. Compte tenu des raisons d’attribution du ticket, ces dépenses doivent être considérées comme des frais réels, c’est-à-dire des frais professionnels. Pour qu’elles soient déduites, vos dépenses en nourriture doivent avoir une traçabilité et ceci dans le cadre professionnel. Lorsque vous allez déclarer vos tickets restaurant aux impôts, munissez-vous de pièces qui justifient vos frais réels de consommation. Notes, tickets, factures sont des éléments à incorporer au dossier.

En effet, ces éléments doivent être en mesure de relater les dates, les moments, les frais, mais également les personnes que vous avez eu à inviter. Plus vous avez de preuves et mieux c’est. Ainsi, songez à conserver les pièces justificatives pendant au moins trois années. Cela vous permet d’inclure les impôts sur tickets restaurant d’une longue période à votre déclaration d’impôts. Lorsque vous vous trouvez dans l’incapacité de réunir tous ces justificatifs, veillez alors à déclarer vos frais à chaque consommation.

Comment évaluer les frais réels des tickets restaurants pour les impôts ?

Les tickets qui vous sont octroyés sont marqués du montant prévu pour la consommation. Il est impératif de ne pas excéder la somme limite inscrite sur le ticket. Lorsque vous utilisez un ticket restaurant, sachez que les dépenses effectuées sont directement déduites de la participation de votre employeur. En effet, la différence entre le montant limite du ticket et le montant normal de repas à domicile est celle prise en compte dans le règlement des indemnités. Certains tickets possèdent cependant certaines particularités.

Ainsi donc la déclaration des impôts ne se basera que sur cette différence. Voilà la raison pour laquelle il vous faut absolument conserver vos factures. Les factures constituent une preuve infaillible. Les frais réels pourront ainsi être bien calculés pour être joints à votre déclaration d’impôts.

Le ticket restaurant est un avantage offert aux salariés. Il est strictement orienté dans un intérêt professionnel. Généralement à la charge de l’employeur et de son salarié, le titre restaurant peut se retrouver sous plusieurs formes. La déclaration des tickets restaurant doit apparaitre dans votre déclaration d’impôts. Pour ce faire vous devez disposer de preuves qui attestent qu’ils sont utilisés à des fins salariales.

à voir

La marge sur le coût variable

Toute entreprise qui souhaite en savoir plus sur son évolution doit impérativement calculer la marge sur le coût variable. Il s’agit d’une donnée indispensable dans ...